Top destinations

Une destination surprenante, une population accueillante   ! 

A partir de

1.900€

2.150€

1.990€

4.700€

VERS UN MAROC SURPRENANT, LES MONTAGNES SECRETES DE L'ANTI-ATLAS

Legzira

Le Maroc ne se résume pas seulement à Marrakech et à ses souks colorés. Je vous embarque dans le sud, une région du Maroc, encore peu connue des voyageurs et pourtant de toute beauté.

Cela faisait longtemps que je voulais découvrir le Maroc. Cette destination est très vaste et regorge de lieux à découvrir. Il faudra donc que je revienne, car pour ce 1er repérage, avec la team MonPlanVoyage, Carole, Marion et moi-même avons décidé de nous focaliser sur une région que peu de gens connaissent, l’Anti-Atlas ! Pour mémoire, MonPlanVoyage, agence pour laquelle je travaille, afin de pouvoir vous proposer des voyages sur-mesure. Après une année très compliquée pour le secteur du tourisme, il était important pour nous de repartir sur les routes en repérage à la découverte de lieux authentiques, notre spécialité chez MonPlanVoyage.

Nous avions à cœur de promouvoir le Maroc différemment. Le Maroc est souvent mal perçu sur des aprioris, mais il n’en est rien ! Nous souhaitions montrer au travers de ce circuit, toute la bienveillance des locaux, qu’ils soient guides, chauffeurs, hôtes, ou simples passants. Leurs sourires et simplicités, nous ont comblés.

A cela, on ajoute la palette de paysages, la gastronomie dont ils ont le secret, le soleil et les hébergements de charme ! Tous les ingrédients sont réunis pour vivre l’un de vos plus beaux voyages ! 

Loin des circuits touristiques, suivez-nous ! 

SOMMAIRE

NOTRE CIRCUIT DE 5 JOURS DANS l'ANTI-ATLAS

JOUR 1 - ARRIVEE AU MAROC A AGADIR ET ROUTE VERS MIRLEFT

Le voyage a commencé alors que nous étions toujours dans l’avion, nous avons survolé l’Atlas enneigé, puis les montagnes envahies d’arganiers. Le spectacle est sublime ! 

Maroc
Maroc

A notre arrivée à l’aéroport, un petit 23°C, ainsi que notre guide nous attendait ! Le temps de mettre nos valises dans le coffre et nous prenons la route à bord d’un 4×4 très confort.

Pour ce voyage dans le sud-ouest du Maroc, le meilleur point de départ est Agadir. C’est une grande ville, la plus grande station balnéaire du Maroc. La renommée d’Agadir tient principalement sur son superbe front de mer bordé par un large croissant de sable, avec ses boutiques et restaurants.

Pour ceux qui souhaitent faire quelques achats ou simplement vous balader et réveiller vos sens, je vous invite dans l’incontournable souk d’Agadir, l’un des plus grands du Maghreb ! Une fois à l’intérieur, on est tout simplement éblouis par tant de couleurs.

Et enfin, la kasbah, c’est l’un des rares vestiges historiques reconstruits après le passage du tremblement de terre de 1960.

Mais pour les amoureux de la nature comme moi, le MUST à voir, c’est en dehors de la ville et ça vaut le détour ! 

Pour ce repérage de 5 jours, nous avons fait l’impasse sur Agadir et avons directement pris la direction de la province Sidi Ifni et plus précisément la ville de Mirleft.

Sidi Ifni se distingue par une architecture mêlant influences berbères, andalouses et art déco évoquant les constructions espagnoles des années 30 avec murs blancs et turquoise, palmiers et jardins fleuris.

Sur le chemin, notre guide nous propose de faire un stop dans la ville de Tiznit, ville berbère authentique située à 100 km au sud d’Agadir. Plutôt tranquille, elle est réputée pour son intéressante médina et pour le savoir faire de ses artisans bijoutiers et la qualité de son argent.

Tiznit
Tiznit
Tiznit
Tiznit

Prendre un thé en terrasse à côté des locaux, au doux son de la langue berbère, est une belle immersion

Nous voilà repartis après quelques emplettes dans le souk des bijoutiers, nous ne sommes pas des nanas pour rien 🙂

Sur la route, nous avons fait la jolie rencontre avec un troupeau de dromadaires et 40 min plus tard, nous posons nos valises pour notre première nuit dans un charmant, petit hôtel en bord de mer.

L’objectif était d’arriver à l’hôtel pour le coucher du soleil, à peine arrivées nous comprenons pourquoi !

Au beau milieu d’une nature sauvage, près de Mirleft, entre ciel et mer, un petit paradis surplombe l’océan, c’est notre hôtel. Il possède une vue splendide sur l’océan, le tout dans un jardin verdoyant planté de palmiers et de bananiers.

Je me devais de vous parler GAS-TRO-NO-MIE ! 

Nous connaissons tous le couscous, mais rassurez-vous nous n’en mangeons pas à tous les repas au Maroc ! Loin de là.

La cuisine est tout aussi variée que les paysages. 

Pour cette première soirée, se sera soupe de légumes en entrée, tajines au poulet, olives et légumes, puis pour terminer par une douceur sucrée, une mousse au chocolat maison

Mirleft

JOUR 2 - DE MIRLEFT A AMTOUDI , COEUR DE L'ANTI-ATLAS

Pour bien commencer la journée, notre hôte nous a préparé un petit-déjeuner copieux et entièrement fait maison. Jus d’orange pressé, yahourt maison, harcha (galette de semoule), amlou (pâte à tartiner aux amandes torréfiées, miel et huile d’argan) miel d’eucalyptus, mkanfar (style de pancake).

Mirleft

C’est le ventre plein que nous reprenons la route en longeant la côte, ciel bleu et soleil au rendez-vous ! 

Nous faisons un arrêt d’environ 1h à Legzira Beach, pour profiter de l’air frais de l’océan et de ce décor qui se dresse devant nous : cette arche naturelle sculptée dans la montagne rouge par l’océan, l’érosion et le vent.

C’est une plage sauvage surnommée la plage rouge et réputée pour ses falaises vertigineuses à la couleur ocre se jetant dans l’océan.   

En septembre 2016, elles étaient encore au nombre de 2, mais la plus connue s’est effondrée à cause de l’érosion naturelle.

Nous quittons la côte, pour s’enfoncer dans les terres jusqu’à rejoindre un petit village où vivent encore 300 familles surplombant un canyon. Ce petit village se nomme Amtoudi, versant sud de l’Anti-Atlas ! Sur la route, nous avons pu observer des champs de cactus, connu dans le pays sous le nom de figuier de barbarie. 

Sidi Ifni

Après avoir traversé un paysage verdoyant, nous voilà sur la route entre Guelmin et Amtoudi, au cœur de la palmeraie de Taghjijt. Oasis de verdure aux portes du Sahara. Située dans un paysage semi-désertique alimenté tout au long de l’année par des sources.

Après 3h de route et plusieurs arrêts photos 🙂 la route s’arrête ici à Amtoudi ! Comme un air de bout du monde.

Nous sommes accueillis chaleureusement par Rachid et Georges, deux personnes adorables et avec le sens du partage.

Le charme de cette maison d’hôtes opère instantanément, nichée dans la montagne à une cinquantaine de mètres du parking. A savoir, il est donc difficile d’emporter les valises, surtout si comme les nôtres, elles pèsent 20 kg,…il faut donc prévoir un sac à dos pour prendre les affaires dont vous avez besoin pour la nuit. 

La décoration est raffinée, les chambres sont spacieuses et cosy. Il y règne un calme olympien où seul le chant de la prière et le rire des enfants résonnent. L’atout de cet hébergement est sa terrasse avec sa vue panoramique sur le village et les montagnes de l’Anti-Atlas. Selon moi, elle a un second atout et pas des moindres, les talents culinaires de Rachid ! Nous avons délicieusement mangé et avons noté toutes les recettes 🙂

Obtenir le même résultat n’est pas garanti, mais je vais tout donner 🙂

Il est temps d'éliminer les calories et de s'aventurer avec notre guide Abdoullah dans ce canyon-oasis, peut-être le plus beau !

Le sentier commence juste derrière l’auberge. Nous avons la chance d’être les seuls dans ce lieu si paisible et hors du temps. On longe un chemin qui surplombe l’oued sur la rive droite, on passe dans un village et dans des carrés cultivés à l’ombre des palmiers et des dattiers.  

A ce moment là, notre guide commence par nous expliquer le processus de production de l’huile d’argan. Cette huile est extraite des fruits de l’arganier, arbre du sud-ouest marocain, à partir des amandons ou encore petites amandes par pression à froid souvent réalisée de manière artisanale.

L’huile d’argan peut être utilisée en cuisine, mais aussi en cosmétique (pour des soins du visage, des cheveux…).

Selon son utilisation, le mode de production n’est pas le même. L’huile alimentaire est obtenue par pression des amandes une fois qu’elles ont été torréfiées. L’huile développe alors des odeurs et des arômes de noisette qui lui donne toutes ses propriétés culinaires, tandis que pour l’huile cosmétique, les amandes sont utilisées nature, sans torréfaction.

Amtoudi
Amtoudi
Amtoudi

Après ces explications très intéressantes, nous disparaissons dans la végétation, en équilibre sur les canaux d’irrigation, à l’ombre du soleil.

En chemin et en levant un peu la tête, on peut admirer, perché sur un arbre de rock, l’agadir ou grenier berbère fortifié, d’Agalouil Boulgous.

Bâtiment à vocation défensive et de stockage, c’est dans les massifs de l’Atlas qu’ils sont les plus nombreux. 

La plupart des greniers sont encore gardés par un gardien appelé l’amin qui en possède la clé. Il s’occupe de surveiller et d’entretenir l’édifice et de faire les visites.

Amtoudi

Nous continuons notre chemin avant de grimper dans les blocs de cailloux aux couleurs ocre jusqu’aux gueltas.

Pour les plus courageux, un petit plongeon est possible, mais attention l’eau doit faire 15°C. Donc vous l’aurez compris, je passe mon tour ! La seule warrior, c’est Carole, le plus dur était de sauter et elle la fait ! Après ce petit saut réfléchissant, il est temps de faire demi-tour, afin d’arriver à temps pour le coucher du soleil depuis la maison d’hôtes.

Nous n’avons pas eu le temps de monter jusqu’à l’agadir d’Agalouil Boulgous pour le visiter, il fallait rajouter 2h de marche AR. Dans le cadre de notre repérage, nous sommes restés qu’une seule nuit. Pour prendre le temps et faire une bonne journée de balade avec pique-nique + visite, il est nécessaire de prévoir 2 nuits à Amtoudi.

Amtoudi
Amtoudi

JOUR 3 - DIRECTION TAFRAOUT, LA PERLE DU MAROC

C’est une route quasi-désertique qui nous attend ce matin pour une durée d’environ 3h. Les paysages sont somptueux et on a clairement envie de s’arrêter à chaque virage ! Big up à notre chauffeur/guide à qui on aura tout fait, que se soit des marches arrières, mais aussi des demi-tours 😉

Si j’ai un point de vue à couper le souffle à vous recommander, c’est bien celui sur le canyon et la palmeraie d’Igmir

Tout en parcourant les lacets, nous découvrons un paysage de rêve avec le village, situé au fond du canyon.

Juste avant l’entrée de la ville de Tafraout, au milieu d’une zone déserte, des dizaines d’étranges rochers bleus sont disposés ici et là. N’allez pas croire à un rare phénomène naturel, puisqu’il s’agit de l’œuvre de Jean Vérame. Ce peintre belge s’est amusé dans les années quatre-vingt à colorier la nature avec des bombes de peinture. 

Les rochers sont régulièrement restaurés et depuis quelques années, de nouvelles couleurs sont apparues, jaune, rouge et orange.

Tafraout

Et voilà Tafraout ! Un petit village coloré situé à 1200m d’altitude, au milieu d’une chaîne de montagnes roses. Au coucher du soleil, les sommets incandescents offrent un spectacle saisissant.

Tafraout

Nous sommes arrivés à la maison d’hôtes pour déjeuner vers 14h. Après une petite heure de digestion à profiter du soleil sur la magnifique terrasse, la visite d’une maison traditionnelle berbère et de son écomusée nous attendait. Cette visite est commenté par un père et son fils, propriétaires des lieux. Ils sont touchants et cela nous aura permis de découvrir différemment les merveilles de Tafraout, ainsi que les traditions et spécialités berbères dans les montagnes de l’Anti-Atlas marocain.

Nous avons réellement apprécié cette visite guidée. Un moment très authentique où nous n’avons pas vu le temps passé. La visite se termine par un moment convivial dans le salon, autour d’un bon thé et pâtisseries locales. 

Après un petit tour dans le centre de Tafraout pour aller acheter de l’huile d’argan, nous rentrons dîner. Notre hôte Mohamed a préparé un plat typique marocain “La seffa Medfouna” que je ne connaissais absolument pas. Il est servi généralement dans les grandes occasions. C’est de la vermicelle très fine, cuite à la vapeur et parfumée à la cannelle, on y ajoute du sucre selon les goûts, ainsi que des fruits secs (raisins sec, amandes, dattes…). C’est un délice !

Tafraout
Tafraout
Tafraout

JOUR 4 - LA CHARMANTE TAROUDANT ET SES REMPARTS

Aujourd’hui, nous continuons notre itinéraire vers Taroudant, la ville aux remparts en empruntant la belle route de Ait Baha. Se sera notre dernière étape avant de retourner sur Agadir. Le temps défile trop vite. C’est toujours le cas lorsque l’on est bien, pas vrai ?

Avant de reprendre la route, lever de soleil et petit déjeuner en terrasse. Un régal !

En route, une nouvelle fois des paysages totalement différents de ceux que l’on a pu observer les jours précédents.

Jusqu’à Taroudant, le paysage est montagneux, verdoyant avec des arganiers par milliers. Nous avons eu la chance de croiser pour la seconde fois des dromadaires, mais également des chèvres dans une position quelque peu inédite chez nous en France, mais pas au Maroc !

En effet, nous pouvons les retrouver très facilement perchées dans les arganiers, parfois à plusieurs mètres de hauteur. Elles adorent les feuilles et nous avons été surprises par leur agilité.

Au détour d’un virage, la Kasbah de Tizourgane prône sur son piton rocheux devant nos yeux. Quel panorama !

Construite il y a huit siècles, cette ancienne forteresse servait de refuge aux paysans qui s’y abritaient pour résister aux nombreuses guerres civiles de l’époque. 

Aujourd’hui, la Kasbah est une maison d’hôtes qui perpétue l’art de recevoir dans le respect de la tradition berbère de l’Anti-Atlas.

Pour le déjeuner, nous nous rendons dans le village de Tiout chez Anmed et sa famille. Ils possèdent une maison d’hôtes très charmante au pied de la palmeraie.

Un délicieux couscous nous y attendait dans le magnifique patio  ombragé ! Sans surprise, c’est un délice et il est difficile de se résonner. 

Pour clore le repas, les hôtes nous proposent au salon, des pâtisseries faites maison avec un thé. Comment peut-on refuser ?

Heureusement, une balade digestive d’environ 1h15 est prévu dans la palmeraie pour éliminer tout ça. C’est une réelle balade bucolique que nous propose Ahmed, notre guide. Il nous dévoilera avec joie et humour, tous les secrets de la palmeraie et ce qui la compose. On y observera des citronniers, orangers, bigaradiers (arbres où les fleurs blanches sont à l’origine de la fleur d’oranger), palmiers dattiers,…  

Tiout
Tiout
Tiout
Tiout

En fin de journée, nous prenons une petite heure pour nous rendre à la médina de Taroudant. Comme vous pouvez vous en douter, nous avons mille choses à ramener en France 🙂

Nous avons découvert que la quantité minimum d’achat était au kilo, que se soit du miel, de l’huile d’olive, des amandes, des dattes ou même des pâtisseries ! Autant vous dire que nos valises ont frôlée les 23kg au retour. 

Taroudant souk
Taroudant souk
Taroudant souk
Taroudant souk

Après toutes ces emplettes et la patience de notre guide, il est temps de se poser pour notre dernière nuit au Maroc dans un très charmant petit Riad. Comme depuis le début de notre voyage, nous serons tous seul à profiter de ce lieu.

Ce Riad dispose de seulement 12 chambres très spacieuses et joliment décorées. Le point fort est sa magnifique piscine centrale, son jacuzzi sur la terrasse supérieure et comme toujours l’accueil chaleureux des hôtes

Après une jolie séance photos, on ne change pas une équipe qui gagne :), un succuleux dîner, nous attends dans le salon. Un velouté de courgette, suivi d’un tajine aux citrons confits, encore un régal pour les papilles.

La soirée fut excellente et il faut bien le dire, nous n’avions aucune envie de rentrer !

Ce semblant de vie d’avant retrouvé, nous a fait le plus grand bien, tout en respectant les gestes barrières, selon les conditions applicables au Maroc.

JOUR 5 - LA VALLEE DU PARADIS ET DEJEUNER AU BORD DE MER

Entre Taroudant et Agadir, s’étire la superbe vallée du Paradis. Située dans les montagnes d’Agadir, cette oasis est facilement accessible à quiconque.

Notre avion étant prévu à 16h, nous n’avons pas eu le temps de nous y arrêter pour faire une balade. Il est possible de faire des randonnées aussi bien de 2h que sur la journée avec une nuit sur place. 

Ces balades permettent de découvrir la vallée, traverser d’authentiques villages berbères et, selon la saison, vous baignez dans les gueltas, piscines naturelles formées par la rivière.

Vallée du paradis
Vallée du paradis

Sur le bord de la route, nous avons croisé 3 fillettes qui vendaient du thym frais. Nous étions ravies de nous arrêter pour leur acheter du thym et pour leur offrir des livres, cahiers, crayons de couleur que nous avions ramener de France. Les écoles étaient fermées lorsque nous y étions, car c’était les vacances, donc nous avons fait la distribution auprès des enfants de nos hôtes. Cela fait le bonheur des enfants, donc n’hésitez pas si vous venez !

A ce stade là, il nous reste 1h de route pour rejoindre Agadir. Notre guide avait réservé une table pour le déjeuner, les pieds dans le sable. On y mange du poisson frais et crustacés grillés. Autant vous dire que l’on a terminé notre repérage dans cette région du Maroc, en beauté !!!

14h30 ! L’heure a sonnée, il est temps de prendre la direction de l’aéroport.

EN RESUME

POUR ALLER PLUS LOIN

Comme je vous l’ai précisé au début de l’article, nous avons réalisé ce circuit sur 5 jours dans le cadre d’un repérage. Il est évident que pour profiter pleinement des différents lieux et des multiples activités que propose cette région du Maroc, l’idéal c’est un programme sur 10 jours.

Je vous invite à découvrir plus en détail ce séjour sur 10 jours “Maroc, les Merveilles de l’Anti-Atlas”. Il est totalement inspirationnel, c’est à dire modifiable que se soit la durée ou le contenu selon vos souhaits

 

BUDGET POUR UN VOYAGE SUR-MESURE AU MAROC

Concernant le budget, il sera différent selon si vous optez pour le mode roadtrip ou avec chauffeur privé.

Certains coins reculés n’est accessible uniquement avec un 4×4. Parfois, il y a très peu d’indications, alors pour les baroudeurs avertis et un bon carnet de voyage précis, le roadtrip est envisageable. Toutefois, pour ceux qui veulent se laisser porter et n’avoir rien à gérer, l’option avec chauffeur, est l’idéal.

Voici les budgets qu’il faut prévoir pour ce voyage de 10 jours au Maroc :

  • En roadtrip : à partir de 1350€ / pers  (sur une base 2 personnes) et 1190€ / pers (sur une base 4 personnes) (vols compris, hébergements en formule demi-pension avec une voiture de catégorie Duster)
  • Avec chauffeur privé :  à partir de 2690€ / pers (sur une base 2 personnes dans le 4×4) et à partir de 1900€ / pers (sur une base 4 personnes dans le 4×4)  (vols compris, hébergement en pension complète, visites et guides compris)

N’hésitez pas à contribuer à cet article grâce aux commentaires disponibles en bas de page pour partager vos coups de cœur et bons plans 🙂

A bientôt sur les routes !

Envie de planifier votre séjour au Maroc ?

En tant que créatrice de voyages sur-mesure, je vous invite à me contacter à l’adresse estelle@instant-de-liberte.fr pour qu’ensemble nous co-créons votre voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARTAGER :

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest

Contact

+33 07 83 55 39 10
estelle@instant-de-liberte.fr
Service ouvert du lundi au samedi
9h00 - 19h00

© 2020 Journez. All rights reserved. Terms and Conditions. Privacy Policy

DEMANDE DE DEVIS GRATUIT